J'aide un chef de projet Suisse à créer et vendre sa première formation alors qu'il n'a pas confiance en lui

  • 6) Les études de cas et les témoignages
  • 13 Août 2021
  • Aucun commentaire

 Chef de projet dans une agence web en Suisse Nicolas aurait très bien pu se contenter de suivre le chemin de la rat-race habituel...

Métro-boulot-dodo, prends ta paye et recommence.

Le problème c'est que c'était vraiment difficile pour lui d'autant qu'il n'avait pas conscience de son potentiel.

Nicolas avait tendance à se rabaisser ou être négatif en voyant des problèmes là où il n'y en a pas.

Il nous contacte pour rejoindre l'un de nos programme et anecdote:

Il me prévient sur instagram que c'est un client chiant/exigeant.

Je lui fait comprendre que s'il est chiant ce n'est pas la peine qu'il postule car j'ai besoin de pouvoir devenir ami avec chacun de mes clients.

...Il me dit qu'il rigole et qu'en vérité il est sympa. (Je confirme!).

...Je le savate...

...Je le remets à sa place quand il part en biiiiiiiip...

Il avance lentement mais surtout il avance surement.

>> BOOM: Nicolas fait ses premières ventes par téléphone malgré un tas de croyance limitantes.

Vous êtes des milliers comme Nicolas à vous interdire de réussir alors que l'abondance est à votre portée de main.

Si tu veux qu'on t'aide, qu'on te mette des coups de pression ou qu'on te guide et t'encourage tu peux réserver un appel avec mon équipe .