7 STRATÉGIES de PRICING pour FIXER VOS TARIFS (selon DAN LOK)

  • 2) Business modèles
  • 10 Septembre 2020
  • Aucun commentaire

Dans cet article, je vais t’apprendre à mieux fixer tes tarifs, à travers 7 stratégies de pricing de Dan Lok.

Si tu ne connais toujours pas Dan Lok sache qu’il est l’un des plus grands influenceurs marketing. J’ai vu ses vidéos, et honnêtement moi-même j’utilise ses stratégies dans mon business.

Bien-sûr tu verras par toi-même que je n’ai pas fait que copier les idées que je vais te donner. Il s’agit de ma propre vision, mais c’était important pour moi de citer le nom de la personne qui me l’a inspiré.

Donc si tu veux toi aussi doubler ton chiffre d’affaires, je te conseille de lire attentivement ce qui suit. La 7ème et dernière stratégie que je vais t’expliquer est la plus puissante et celle que je préfère le plus.

1. Casser les prix

La première stratégie consiste à être le moins cher sur le marché en cassant les prix. Cette technique te permet d’avoir plus de clients et de prendre de court tes concurrents.

Par exemple, Free quand ils ont débuté ils ont commencé à proposer des tarifs très bas ce qui leur a permis de s’installer confortablement sur le marché des télécoms et de gratter des clients à Orange et SFR.

Le seul problème quand tu ne vends pas cher est que souvent la qualité diminue. C’est pourquoi même quand ils vendaient à pas cher, Free n’étaient pas les meilleurs car leur réseau est pourri.

Aussi, pour éviter de te faire étouffer par les gros concurrents, tu dois bien étudier le marché. Si tu baisses tes prix, sans réduire tes coûts, tu risques de te faire étouffer par les gros concurrents qui ont beaucoup de cash et aucun problème à perdre pendant quelques jours.

2. Le Breakeven

La deuxième stratégie est qu’on appelle le Breakeven. Elle consiste à développer ton chiffre d’affaire sans être rentable. L’idée c’est de générer un flux de clients continu pour activer ta croissance même si tu ne gagnes pas d’argent.

C’est principalement la stratégie qu’utilisent les startups dont le but est de revendre dans les 5 ans une base client avec un process pas très optimisé à d’autres big players qui eux vont pouvoir l’exploiter bien comme il faut.

Pour profiter de cette stratégie je te conseille de trouver les problèmes des big players.

Par exemple YouTube est une plateforme vidéo dont les créateurs ont compris que l’avenir du web est la vidéo. Et c’est pour cela que Google l’a racheté.

3. Le temps

Cette stratégie de pricing est pratiquée par les médecins, les avocats ou encore les consultants. Elle consiste à vendre tes prestations selon le volume horaire qu’elles requièrent pour être réalisées.

Le problème de cette configuration est que tu vends ton temps. C’est très bien pour débuter mais tu risques au final de devenir esclave de ton travail alors que ton but est d’être libre.

La solution est donc de déléguer certaines tâches à des personnes compétentes et en qui tu as confiance.

4. Modèle d'equity

Cette stratégie de pricing implique que tu dois facturer à tes clients un prix fixe plus un pourcentage qui correspond à la valeur que tu leur apportes. Par exemple si tu es consultant en marketing digital, tu peux leur faire payer 2 000€ fixes par mois plus 15% sur le CA qu’ils réalisent.

Autre exemple : si tu es media buyer et que tu gères les campagnes publicitaires Google Ads ou Facebook Ads pour tes clients tu peux le proposer 2 000€ par mois plus 15% du budget dépensé en pub.

Ce qui est bien avec cette technique c’est que plus ton client cartonne, plus il va dépenser de l’argent en pub et plus cela va te faire gagner d’argent.

5. Le packaging

J’adore cette stratégie et je l’utilise d’ailleurs moi-même. Ce que je fais, c’est que je package mes formations dans le cadre d’une offre limitée.

Par exemple pour une formation « comment générer des prospects qualifiés par téléphone », j’intègre un module mindset, un module de génération de prospects, un module de publicité et un autre de closing par téléphone.

Au lieu de vendre ce package à 20 000€ qui est sa vraie valeur, je le vends à 2 000€ seulement. Ça me permet à moi de faire beaucoup de ventes en peu de temps, et à mes clients d’avoir plus de valeur.

6. Le positionnement

La sixième stratégie de pricing que je te conseille d’appliquer est le positionnement. Pour la mettre en place tu dois créer une offre qui montre ton positionnement d’expert.

Moi par exemple, j’ai des clients qui sont prêts à me payer une heure de consulting à 2 000€. Tu vas trouver cela cher peut-être, mais non ça ne l’est pas. Ce n’est pas cher pour mes clients parce qu’ils savent que ça leur rapporte 10 fois plus.

Cette technique de pricing m’a permis à moi de repousser les clients qui n’ont pas les moyens de s’offrir mes services et d’attirer uniquement ceux qui sont capables de payer une telle somme.

Depuis que je l’utilise il y a moins de personnes qui essaient de gratter mon temps.

7. Vendre un résultat

Cette septième stratégie est ma préférée et c’est celle que je recommande. Elle consiste à vendre à tes clients un résultat.

Par exemple, pour vendre un programme minceur le prix que tu vas fixer est entre 30 et 500€ par mois. Par contre un médecin qui promet à ses clients de perdre 20 kgs en quelques jours, il peut vendre son programme à 5 000 €.

C’est toute la différence entre vendre un produit et un résultat.

Je te donne un autre exemple : si je te posais la question combien tu serais prêt à me payer pour un programme de coaching ? Tu me diras forcément entre 1 000 et 3 000€ par mois (actuellement je propose un programme de coaching à 2 000€).

Tandis que si te posais la question combien tu serais prêt à me payer pour te faire générer 100 000€ en 90 jours, là ta réponse va se situer entre 10 000 et 15 000€. C’est ce que j’appelle vendre un résultat et je te conseille d’opter pour cette technique car elle est très efficace.